du Crépuscule de l'Ange Rouge

du Crépuscule de l'Ange Rouge Griffon bruxellois

Griffon bruxellois

Standard F.C.I. N°80

ORIGINE : Belgique.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR :

25.03.2003.

UTILISATION : Petit chien de garde et de compagnie.

CLASSIFICATION F.C.I. : Groupe 9 Chiens d’agrément et de

compagnie.

Section 3 Chiens belges de petit format.

Sans épreuve de travail.

BREF APERCU HISTORIQUE : Les trois races (Griffon Bruxellois,

Griffon Belge et Petit Brabançon) sont issues d’un petit chien à poil dur

appelé « Smousje », originaire depuis des siècles des environs de

Bruxelles.

Au 19ème siècle, l’apport de sang du King Charles Spaniel Ruby et du

Carlin, donna le poil noir et court, et fixa le type actuel de la race. Ces

petits chiens sont très vigilants et furent élevés pour garder les

carrosses et préserver les écuries des rongeurs.

En 1883, les premiers Griffons Bruxellois furent inscrits au L.O.S.H.

(Livre des Origines St. Hubert). Il s’agit de Topsy (L.O.S.H. Nr. 163) et

Foxine (L.O.S.H. Nr. 164). Vers 1900 ils devinrent très populaires,

entre autres, grâce au royal intérêt que leur porta la reine Marie-

Henriette de Belgique. De nombreux sujets furent exportés à l’étranger

et contribuèrent à la propagation et à la popularité de la race.

ASPECT GENERAL : Petit chien de compagnie ; intelligent, équilibré,

alerte, fier, robuste, pratiquement inscriptible dans un carré ; avec une

bonne ossature, mais également élégant dans ses allures et dans sa

construction ; attirant l’attention par son expression presque humaine.

Les deux Griffons ont le poil dur et se différencient par la couleur,

tandis que le Petit Brabançon a le poil court.

PROPORTIONS IMPORTANTES : Longueur du corps, de la pointe de

l’épaule à la pointe de la fesse, autant que possible égale à la hauteur

au garrot.

COMPORTEMENT / CARACTERE : Petit chien équilibré, alerte, fier,

très attaché à son maître, très vigilant. Ni peureux, ni agressif.

TETE : C’est la partie du corps la plus caractéristique et celle qui

frappe le plus. La tête est assez importante comparée au corps et a

une expression quasi humaine. Chez les Griffons le poil est dur, relevé

et ébouriffé ; il est plus long au-dessus des yeux, sur le chanfrein, les

joues et le menton, formant la garniture de la tête.

REGION CRANIENNE : Large et ronde. Le front est bien bombé.

Stop : Très accusé.

REGION FACIALE :

Truffe : Noire. La truffe se trouve à la même hauteur que les yeux.

Elle est large et les narines sont bien ouvertes. L’extrémité de la truffe

est relevée vers l’arrière, ce qui vu de profil, place le menton, le nez et

le front sur la même ligne.

Museau : Le chanfrein, truffe comprise, est très court : il n’excèdera

pas 1,5 cm de long. Chez le petit Brabançon un chanfrein correct paraît

plus long, du fait d’absence de garniture. Un chanfrein non retroussé

de même qu’une truffe dont le dessus se trouve sous la ligne du bas

des yeux, donnent une mauvaise expression et sont des défauts

graves.

Lèvres : Noires. Les lèvres supérieure et inférieure sont en contact

étroit et bien serrées. La supérieure ne forme pas de babines et ne

recouvre pas l’inférieure. Trop lâche, elle gâche l’expression souhaitée.

Mâchoires/Dents : La mâchoire inférieure bien recourbée vers le haut,

large, non-pointue et dépassant la mâchoire supérieure ; la race est

prognathe inférieure. Les six incisives de chaque mâchoire sont de

préférence implantées régulièrement et sur une ligne droite, celles du

dessus et du dessous restant bien parallèles. La bouche doit être bien

fermée et ne laisse apparaître ni les dents, ni la langue. La largeur et la

proéminence du menton sont d’une grande importance. L’on veillera à

ce qu’il ne manque pas d’incisives.

Yeux : Bien écartés, grands et ronds, jamais proéminents. De couleur

brune, aussi foncée que possible. L’oeil sera bordé de noir et ne devra,

de préférence, pas laisser voir le blanc du globe oculaire. Un oeil petit

ou ovale ou de couleur claire est un défaut.

Oreilles : Petites, attachées haut, avec suffisamment d’espace entre

elles. Les oreilles non-coupées sont portées semi-dressées et

retombent vers l’avant. De trop grandes oreilles sont indésirables, ainsi

que des oreilles pendant sur le côté de la tête. Les oreilles coupées

sont en pointe et dressées. Oreilles coupées ou non sont acceptées

au même titre.

COU : De longueur moyenne ; il se fond harmonieusement dans les

épaules.

CORPS : La longueur du corps est à peu près égale à la hauteur au

garrot. L’ensemble donne un petit chien carré et puissant.

Garrot : Légèrement sorti.

Dos : Droit, court et fort.

Rein : Court et musclé, très légèrement voussé.

Croupe : Large, plate ou tout au plus très légèrement inclinée.

Poitrine : Large, descendant jusqu’aux coudes. La pointe du sternum

est marquée, ce qui donne un poitrail légèrement saillant vu de profil.

Côtes bien cintrées, mais pas en tonneau, ni trop plates.

Ligne du dessous : Ventre légèrement relevé ; flancs bien marqués.

QUEUE : Attachée haut et portée assez haut. La queue coupée est

raccourcie des 2/3 de sa longueur. La queue non-coupée est portée

relevée, avec la pointe dirigée vers le dos, sans toutefois l’atteindre et

sans être enroulée. Une queue naturellement courte ou cassée ou

enroulée sur le dos, est un défaut grave.

MEMBRES

MEMBRES ANTERIEURS :

Vue d’ensemble : Membres antérieurs parallèles, de bonne ossature et

suffisamment écartés.

Epaules : Angulation de l’épaule normale.

Coudes : Bien au corps.

Poignets : Forts.

Pieds : Petits, ronds, ni panards, ni cagneux. Les doigts bien serrés ;

les doigts soudés entre eux constituent un défaut. Coussinets épais,

aussi foncés que possible. Ongles de préférence noirs, aussi

pigmentés que possible.

MEMBRES POSTERIEURS :

Vue d’ensemble : Membres postérieurs de bonne ossature et bien

parallèles, angulés en harmonie avec les membres antérieurs.

Grassets : Suffisamment angulés.

Jarrets : Bien descendus ; vus de derrière ni clos, ni ouverts.

Pieds : Voir membres antérieurs. Les ergots ne sont pas recherchés.

ALLURES : Puissantes, mouvement parallèle des membres avec une

bonne poussée des postérieurs. Allures relevées et amble sont des

défauts.

ROBE

POIL :

Qualité du poil : Le Griffon Bruxellois et le Griffon Belge sont deux poils

durs avec sous-poil. Le poil est naturellement dur, légèrement ondulé,

pas bouclé, mais trimmé. Le poil doit être suffisamment long pour

permettre d’en apprécier la structure. Un poil trop long nuit à la

silhouette et n’est pas recherché. Un poil soyeux ou laineux est un

grave défaut. Le Petit Brabançon a le poil court. Le poil est rêche,

couché et brillant, ayant au maximum 2 cm.

Garniture de la tête : Chez les Griffons, la garniture (barbe et

moustache) commence sous la ligne nez-oeil et va d’une oreille à

l’autre, couvrant bien le museau et les joues d’un poil bien fourni et plus

long que sur le reste du corps. Au-dessus des yeux, le poil doit être

plus long que sur le reste du crâne et forme des sourcils.

COULEUR :

Griffon Bruxellois : Rouge, roussâtre ; un peu de noir est toléré à la

garniture de la tête.

Griffon Belge : Noir, noir et feu. Les marques feu doivent être pures et

de couleur soutenue. Elles se situent, aux antérieurs, du pied au

poignet, aux postérieurs, du pied jusqu’au jarret. Elles remontent sur

l’intérieur des membres. Elles se situent également au poitrail, sur les

joues, au menton, au-dessus des yeux, à l’intérieur des oreilles, en

dessous de la queue et autour de l’anus. Le noir peut être mêlé de

rouge-brun, ce qui est admis, quoique le noir pur et le noir et feu aient

la préférence.

Petit Brabançon : Mêmes couleurs que chez les Griffons. Il a un

masque foncé. Du gris dans le masque de chiens plus âgés ne sera

pas pénalisé.

Dans les trois races quelques poils blancs sont tolérés au poitrail, mais

non recherchés.

POIDS :

Varie de 3,5 à 6 kg.

DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré

comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

DEFAUTS ELIMINATOIRES :

• Tout signe d’agressivité. Chien peureux.

• Truffe dépigmentée ou autre que noire.

• Langue constamment visible la gueule étant fermée.

• Torsion de la mâchoire inférieur.

• Mâchoire supérieur dépassant la mâchoire inférieure.

• Autres couleurs que celles prévues au standard, telles que le

gris, le bleu et feu, le brun et feu, la couleur foie (marron).

• Toute tache blanche.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d’ordre

physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal

complètement descendus dans le scrotum.